A quoi sert le diagnostic mérule ?

Actuellement, le diagnostic mérule ne fait pas partie du diagnostic obligatoire. Mais sa voracité et sa nocivité la rendent dangereuse. Il faut également savoir que les premiers signes de ce champignon n’apparaissent que plusieurs mois après l’infection. En effet, lorsque la mérule est diagnostiquée, il est généralement trop tard et le traitement est difficile et coûteux. Il faut faire appel à un expert qui injecte un désinfectant tous les 20 cm² dans tous les cadres de la maison. Mais à quoi sert un diagnostic de mérule ?

A quoi sert un diagnostic mérule ?

Le diagnostic mérule révèle la présence potentielle de moisissures xylophages qui peuvent endommager l’ossature bois du bâtiment et toutes ses boiseries jusqu’à provoquer des dégâts irréversibles. Le diagnostic mérule répond à l’obligation instituée par la loi Alur d’informer les futurs propriétaires de biens immobiliers situés dans des zones déclarées par la préfecture comme présentant un risque de mérule.

Indépendamment de cette obligation, le vendeur ou l’acheteur de tout bien immobilier peut commander un diagnostic mérule d’une part pour rassurer davantage l’acheteur et d’autre part pour vérifier que ces problèmes n’existent pas. Le diagnostic mérule permet donc d’obtenir un rapport fiable sur l’état d’un bien immobilier par rapport à ce type d’infestation.

Il faut savoir que la mérule pleureuse aime essentiellement les milieux confinés, humides et peu ventilés.

Toutes les habitations touchées par la mérule pleureuse doivent être signalées à la commune. Cette démarche est imposée par la loi Alur, même si le champignon est détruit.

Qui doit diagnostiquer la mérule ?

Le diagnostic de la mérule doit être effectué par un spécialiste du diagnostic certifié. En général, les spécialistes du diagnostic qualifiés capables de détecter la présence de termites ont une formation approfondie en matière de diagnostic parasitaire et incluent tous les insectes et champignons autonomes, y compris la mérule.

Si votre maison est infectée par la mérule, la garantie ne couvrira pas les dommages causés par celle-ci. Si ces dommages ne sont pas le résultat d’un dégât des eaux, le seul recours du propriétaire est d’aller en justice pour déterminer s’il existe des vices cachés. Toutefois, les résultats de cette procédure sont longs et incertains.

Période de diagnostic mérule !

La période de diagnostic mérule n’est pas définie juridiquement. Pour bénéficier de ce diagnostic, il est recommandé d’utiliser des rapports datés de moins de six mois avant l’approbation de l’acte de vente.

Compte tenu du risque de propagation de l’infection aux habitations voisines, les propriétaires doivent avertir les pouvoirs publics si la présence de mérule est bénigne dans certains départements à risque.

Quelle est la différence entre une surface habitable et une surface loi Carrez ?
Diagnostic plomb : quand faut-il faire un constat de risques d’exposition au plomb ?