Qui paie les frais d’assurance loyers impayés ?

Les arriérés de loyer sont souvent ce que les propriétaires craignent le plus, et à juste titre. Face à des locataires bien intentionnés ou malveillants, le propriétaire du projet peut compter sur une assurance loyers impayés pour limiter ses pertes financières. L’Assurance Loyers Impayés est un contrat d’assurance qui va permettre à l’assuré de recevoir une indemnisation si le locataire ne paie pas son loyer, mais elle ne se limite pas qu’à cela.

La souscription de l’assurance loyers impayés par le propriétaire

Les propriétaires souscrivent gratuitement une assurance loyers impayés auprès d’une compagnie d’assurance privée. Ces assurances privées ne sont pas toujours cumulables avec des régimes publics qui est une garantie publique sur certains profils de locataires, avec des versements pouvant aller jusqu’à 36 mois. Si vous ne souhaitez pas souscrire une assurance loyers impayés, vous pouvez demander à votre locataire de désigner une caution physique qui paiera le loyer à sa place. Les locataires peuvent également souscrire des garanties locatives privées. Chaque mois, le locataire paie un loyer à un tiers, qui reverse ensuite le loyer au bailleur ou à l’agence de confiance. Si le locataire est dans l’incapacité de payer, le garant continuera à payer le loyer au bailleur et gérera les impayés directement avec le locataire.

Les conditions pour une assurance pour les loyers impayés

La plupart des assureurs seront très pointilleux et multiplieront les conditions avant d’accepter d’assurer le bailleur contre les loyers impayés du locataire. Parallèlement, le logement locatif doit répondre à toutes les normes en vigueur, notamment celles relatives à la Loi Carrez, aux Normes du Logement Décent et au Document de Diagnostic Technique. Ce type d’assurance coûte en moyenne 3 % du montant de la location. Si le locataire paie 500 € de loyer par mois, le montant de la prime sera de 15 € par mois, soit 180 € par an.

Le choix d’une garantie loyer impayé

Le critère à vérifier avant la souscription d’une assurance loyers impayés est la durée de la couverture. Une indemnité illimitée ou une couverture d’au moins 36 mois est préférable pour couvrir les procédures longues. Comparez ensuite les différentes garanties, particulièrement les montants de couverture mensuels et globaux. Le montant de l’assurance doit être suffisant pour couvrir le coût de votre appartement ou maison loué. Recherche des franchises et des conditions d’indemnisation. Il est également intéressant de vérifier si vous bénéficiez d’autres garanties que le paiement du loyer. Certaines assurances indemniseront le locataire pour les dommages causés au logement ou paieront les frais de justice en cas de procédure d’expulsion.

Où peut-on se procurer du document des risques naturels et technologiques ?
Peut-on quitter un logement sans préavis ?